Après Jason Gauthier en septembre (lire notre article), c’est au tour des trois mineurs accusés d’avoir agressé Cynthia et Priscilla parce qu’elles étaient lesbiennes d’être jugés.

Leur procès à huis clos se tiendra demain, mardi 24 novembre, à Évry, en région parisienne. « Cette affaire permet d’attirer l’attention sur les agressions dont les lesbiennes sont l’objet en France », rappelle dans un communiqué SOS homophobie, qui s’est constituée partie civile. « Car, contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas seulement les gays mais également les lesbiennes qui sont victimes d’agressions physiques à caractère homophobe, dans la rue, au lycée ou dans leur voisinage. »

En juillet dernier, Cynthia et Priscilla avaient accepté de témoigner sur Yagg:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.