Oh, ça fait du bien, une émission grand public, à une heure de grande écoute, qui invite un trans’ et ne se trompe pas sur les pronoms à utiliser, passant du « elle » au « il » en douceur. C’était jeudi, aux États-Unis, dans Good Morning America, et l’invité était Chaz Bono. Être né de Cher et de Sonny Bono doit bien sûr aider à être visible si on le souhaite, mais la contrepartie, c’est que Chaz (né Chastity) n’a pas eu la possibilité de faire sa transition en privé. Militant de longue date, il devait donc être destiné à représenter les trans’ aux yeux du grand public américain.

Sonny, Chastity et Cher

Sonny, Chastity et Cher

L’interview (vidéo ci-dessous) est simple, sans pathos ni condescendance. Chaz est vraiment invité pour parler de lui, de son enfance, de son coming-out en tant que lesbienne (« À 13, 14 ans, c’était clair que j’étais attiré par les femmes, et puisque j’étais une femme, cela devait vouloir dire que j’étais lesbienne »), du moment où il a réalisé que non, il n’était ni lesbienne ni femme (« Par qui vous êtes attiré-e n’a rien à voir avec votre identité de genre »), de sa transition, de sa vie actuelle, de son activisme. Et de son bonheur.

httpv://www.youtube.com/watch?v=rGr8vl0vlfg

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.