Découvrez la playlist 16 novembre avec The Misfits

La Yagg team livre ses choix musicaux de la semaine et les commente. Si vous n’arrivez pas à écouter le player ci-dessus, cliquez ici.

Bénédicte Mathieu: Never Ending Story, Limahl.
La chanson me trotte dans ma tête depuis le match de barrage Eire-France, avant le retour mercredi. Le football ne s’arrête jamais. Formidable ou terriblement flippant. Cochez la case correspondante.

Judith Silberfeld: Black Velvet, Alannah Myles.
Un peu de chaleur en ce mardi tout gris.

Maxime Donzel: Where Eagles Dare, The Misfits.
Bon alors okay c’est le début de la semaine, il fait moche, on est débordés, mais on va pas se laisser abattre non plus! WE AINT NO GODDAMN SONS OF BITCHES! zut quoi.

Xavier Héraud: Relax (Take It Easy), Lili Ster.
Très belle version du classique de Mika.

Dominique Chaudey: The Boss, Diana Ross.
Un petit Diana Ross pour commencer la semaine… Ça fait du bien par où ca passe: je me sens toujours un peu Marie-Claude Pietragalla sur The Boss.

Géraldine de Margerie: Vancouver, Véronique Sanson.
En hommage à Nina & Coco. Si j’ai longtemps été France, je suis de plus en plus Véronique.

Nizar Triki: Love Endeavour, Alice Smith.
Très belle chanson d’Alice Smith qui date de 2006. C’est fou comment le talent pop-soul de cette jeune New-yorkaise est passé inaperçu à l’époque, sûrement eclipsé par la redoutable Amy Winehouse…

Christophe Martet: Party Out Of Bonds, The B52’s.
Parce qu’Pascal-Alex Vincent vient de faire un super post sur Kate Pierson et parce que, comme dans ce morceau, la Flash Cocotte spéciale Yagg était hors de contrôle.

Yannick Barbe: Didn’t Mean To Turn You On, Mariah Carey.
Comme le nouvel album de Mariah est de la pure crotte soporifique, on se replonge dans le sous-estimé Glitter (le disque, pas le film) avec ce morceau aux accents princiens.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.