Christophe GirardAprès les propos tenus par le député UMP Christian Vanneste jeudi soir dans l’émission C dans l’air, sur France 5 (lire notre article), Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la Culture, se dit « franchement écœuré ».

« Alors qu’une majorité de français est aujourd’hui favorable à l’adoption, et que nous ne pouvons que saluer la décision intelligente et humaine rendue par le tribunal [administratif de Besançon], Christian Vanneste, qui n’en est pas à son premier coup d’essai en la matière, tient des propos confus, remplis de poncifs et de clichés, datant de l’âge de pierre et très largement teintés d’homophobie », s’indigne Christophe Girard dans un communiqué publié sur son blog. Et conclut: « Christian Vanneste a aussi, comme tout citoyen, et de surcroît élu, un devoir de respect ».

Christian Vanneste, quant à  lui, se lamente, sur son blog, d’être tombé dans une embuscade lors de cette émission, seul contre trois… Il cite une fois de plus son Que sais-je? fétiche pour étayer ses propos misérabilistes sur le sort des homosexuel-le-s, et s’étonne: « Que cette pensée minoritaire et dangereuse pour la société et son avenir soit présentée comme positive relève de l’exploit, et repose sur les vrais pouvoirs de notre société: les médias et l’argent. Elle est d’ailleurs parfaitement étrangère à de nombreuses personnes qui vivent leur homosexualité d’une manière strictement privée et sans exprimer de revendications absurdes ». En clair, un  bon homo est un homo caché.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.