Dans la communauté gay et lesbienne de la côte Est, un an après l’élection de Barack Obama, les avis sont… partagés. Harriet Hirshorn a choisi d’interviewé trois femmes lesbiennes engagées, observatrices ou actrices du changement.

Natalia Muñoz est journaliste et confondatrice de Dewberry-Muñoz Communications, une société de conseil en communications et en marketing. Elle est aussi la plus critique sur l’année qui vient de s’écouler et sur le bilan d’Obama, qui a beaucoup parlé du changement sans que celui-ci soit vraiment au rendez-vous. Même si elle reconnaît que des lois importantes sont passées, notamment celle contre les crimes de haine (lire notre article), elle pense que le gouvernement fédéral n’est pas prêt à accorder l’égalité des droits.

Katherine Linton, présidente de Linton Media, et réalisatrice de la série documentaire Lesbian Sex and Sexuality, estime qu’Obama a peur de s’engager à régler les problèmes des gays et des lesbiennes.

Maureen Carney est, elle, conseillère municipale à Northampton, dans le Massachusetts. Pour elle, Obama a consacré les premiers mois de sa présidence à essayer de faire passer la loi sur l’assurance maladie universelle, et il a eu raison.

httpv://www.youtube.com/watch?v=zVCf0ENo1ks

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.