Un prix « pour l’ensemble exceptionnel de ses performances ». L’Académie des Sports a attribué, lundi, son Grand Prix à Rafael Nadal pour ses performances réalisées en 2008. Quelle année, en effet, pour le joueur espagnol! Un quatrième titre aux Internationaux de France de Roland Garros, une première victoire en finale de Wimbledon après un match d’anthologie contre Roger Federer, l’accession à la première place mondiale (où il a remplacé le Suisse), un titre olympique. Pas mal.

En délicatesse avec ses genoux – il souffre de tendinites –, Rafael Nadal a vécu une saison 2009 en demi-teinte. Vainqueur aux Internationaux d’Australie, en février, pour la première fois de sa carrière, il a perdu son titre à Roland Garros et a déclaré forfait pour Wimbledon. Il est aujourd’hui deuxième mondial mais il n’a rien perdu de son fair-play, de son sourire. Le « fighting spirit » revient peu à peu. Rafael Nadal est l’une des belles têtes d’affiche du Masters Series de Paris, qui se tient au Palais omnisports de Paris-Bercy jusqu’au 15 novembre.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.