Promesse tenue pour l’OGC Nice. Le club niçois a bel et bien signé le 7 novembre, au Parc des Princes, la charte contre l’homophobie dans le football. Une initiative saluée par Pascal Brèthes, le président de Paris Foot Gay (à droite sur la photo), présent lors de l’événement au côté de l’entraîneur du club Brahim Naït-Balk (à gauche).

« LES MENTALITÉS PEUVENT ÉVOLUER »
« Cela prouve bien insultes homophobes peuvent ne plus faire partie du folklore footballistique et que les mentalités peuvent évoluer », se félicite Pascal Brèthes. En signant cette charte, Gilbert Stellardo, le président du club niçois (au centre), s’engage donc à mettre fin à tous dérapages homophobes de son staff et de ses joueurs. Une prise de position qui mérite d’autant plus d’être soulignée que le président de l’OGC Nice n’est là que depuis deux mois! Peu importe le quand dira t-on des supporteurs, Gilbert Stellardo affiche haut et fort la couleur. Mais ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde… À l’heure où Thierry Roland se gausse des propos injurieux tenus par son pote Louis Nicollin (lire notre article), l’OM et l’Olympique Lyonnais ignorent encore le carton rouge dressé contre l’homophobie. Du côté de Saint-Etienne et de Monaco, silence radio. Les deux clubs qui s’étaient engagés à signer la charte en juin dernier, noient maintenant le poisson avec des sujets jugés plus brûlants.

« IL N’Y A PAS D’ENVIE COLLECTIVE »
Un constat aussi alarmant que désolant pour Pascal Brèthes: « Il n’y a pas d’envie collective, ni de réelle prise de position sur le sujet ». Mais pas question pour autant de baisser les bras. « Le public du Paris Saint-Germain n’était pas le plus facile et pourtant à force d’éducation et de coopération, nous sommes arrivés à enrayer le climat homophobe », constate le président de Paris Foot Gay. Preuve donc que le discours du club ne tombe pas toujours dans l’oreille de sourds (hum hum Monsieur Nicollin). Le combat continue donc avec plusieurs rencontres et initiatives phares pour le club dans les prochains jours. Côté terrain, rappelons que Paris Foot Gay organise un match gala le 14 novembre au Stade Charléty avec en tête d’affiche : Vikash Dhorasoo, Lilian Thuram, Act Up, Ni putes ni soumises… Et côté vestiaire, le club, l’Inter-LGBT et SOS homophobie, seront reçus le 17 novembre par la secrétaire d’État chargée des sports, Rama Yade. Une invitation en forme de promesse…

Raphaëlle Santini

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.