La sélection musicale de l’équipe de Yagg, commentée ci-dessous. Si vous n’arrivez pas à écouter le player, cliquez ici.

Dominique Chaudey: Bulletproof, La Roux.
Je ne m’en lasse pas… Depuis ce fameux après-midi au festival Sonar 2009 à Barcelone! Et depuis Cameron Diaz dans Mary à tout prix, on n’avait pas fait mieux comme coupe de cheveux.

Bénédicte Mathieu: St. Teresa, Joan Osborne.
L’ouverture de l’album Relish, un coup de poing dans la figure. Et quelle voix!

Judith Silberfeld: Why Can’t He Be You, Patsy Cline.
J’aime toutes les chansons de Patsy Cline (plus romantique, tu meurs), mais il fallait n’en choisir qu’une…

Maxime Donzel: Fortune Teller, Forest Fire.
Un ami m’a collé cet album dans mon iPod, et j’ai décidé de l’ignorer royalement à coups de « next song » pendant six mois, avant de développer une véritable obsession pour chaque morceau. Bah oui, je suis lent.

Yannick Barbe: Bizarre Love Triangle (Extended Dance Mix), New Order.
Souvenir de la Flash Cocotte spéciale 1 an de Yagg samedi dernier à la Java. L’intégralité de la playlist de mon set est ici sur la communauté.

Nizar Triki: A Mistake, Fiona Apple.
Player en mode shuffle et hop, A Mistake, parfait pour un dimanche d’après-fête. Du coup, j’ai réécouté l’album et je l’ai wikipédié. Guess what: il est sorti il y a 10 ans jour pour jour. Eh oui y a pas que le Mur…

Xavier Héraud: Göttingen, Barbara.
Difficile de ne pas penser à l’Allemagne en ce jour si particulier. Pour la playlist, j’ai donc choisi le magnifique Göttingen de Barbara, un des plus beaux hommages jamais écrits à l’amitié franco-allemande.

Christophe Martet: Die Wellen, Einstürzende Neubauten.
Pour Berlin, où j’avais, au début des années 80, découvert ce groupe si représentatif du rock industriel allemand de cette époque où l’on passait d’Ouest en Est, avec la sensation de changer d’espace-temps.

Géraldine de Margerie: Der Kommissar, Falco.
Une grande chanson d’electro-pop allemande qui fait toujours son petit effet en soirée. C’était ça ou Nena…

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.