Le 4 novembre 2008, l’ivresse de l’élection de Barack Obama était quelque peu atténuée par la gueule de bois de l’adoption de la Proposition 8 en Californie (qui refermait la porte du mariage au nez des couples gays et lesbiens) et de ses petites sœurs d’Arizona, de Floride et d’Arkansas (lire nos articles ici et ). Un an plus tard, la communauté LGBT de l’État du Maine, et plus largement des États-Unis, doit avoir une petite impression de déjà vu.

L’adoption de la Proposition 1 dans un État supposé libéral est une grosse défaite, même si elle n’est pas forcément surprenante. Chacun cherche des raisons et des responsables, et le regard se tourne une fois de plus vers Barack Obama, jugé trop silencieux sur le sujet.

Dans deux autres États, en revanche, les référendums sur des questions LGBT ont penché – ou semblent pencher – du côté gay-friendly de la force. Ainsi à Kalamazoo, dans le Michigan, les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre dans les domaines de l’emploi et du logement sont désormais interdites. Dans l’État de Washington, sur la côte ouest, l’adoption du Referendum 71 étend aux couples de même sexe les droits dont jouissent à l’heure actuelle les couples mariés (mais sans ouvrir le mariage lui-même).

Tout est expliqué dans la vidéo ci-dessous:

httpv://www.youtube.com/watch?v=8Uy6tSyhYig

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.