La Yagg team livre ses morceaux préférés du moment et les commente ci-dessous (si vous n’arrivez pas à lire le player ci-dessus, cliquez ici).

Dominique Chaudey: Bang Bang, Cher.
N’en déplaise aux fans de la blonde Nancy, la version originale de cette chanson est celle écrite par Soni Bono pour sa dulcinée Cher!

Maxime Donzel: Bone House, The Dead Weather.
Quand deux musiciens que j’aime se mettent à travailler ensemble, c’est comme quand deux de mes amis se rencontrent et s’adorent, ça me met en joie. Ici, c’est Jack White (White Stripes) et Alison Mosshart (The Kills).

Géraldine de Margerie: Steroids, Mr Oizo feat. Uffie.
Une chanson hot qui sent bon la salle de muscu. Idéale pour faire quelques pompes sur un bras.

Bénédicte Mathieu: Bitch, Meredith Brooks.
En hommage au premier vote des femmes en octobre 1945.

Nizar Triki: Heads Will Roll, Yeah Yeah Yeahs.
Suis-je le seul à trouver que la partie où elle dit « You can last/take the past/shut your eyes/realize » est calquée sur Sans logique, de Mylène Farmer? En tous cas, bon morceau pour un bon début de semaine! Rock on!

Judith Silberfeld: Life Is Short, Butterfly Boucher.
Mon meilleur souvenir d’une première partie (elle ouvrait pour Sarah McLachlan), la seule fois où je n’ai pas juste applaudi poliment. J’écoute rarement, mais à chaque fois, je redécouvre avec plaisir.

Xavier Héraud: Padam, Benjamin Biolay.
Les albums de Biolay me laissent de plus en plus froid, mais j’aime bien deux ou trois titres dans La Superbe, qui vient de sortir, dont celui-ci.

Christophe Martet: Just A Moment, Nas.
Parfois, vous écoutez un titre et vous êtes immédiatement accro. C’est le cas avec celui-ci. C’est beau, c’est tout.

Yannick Barbe: The Night, Valerie Dore.
La nuit à Paris va mal? Allez, un peu d’italo disco, et la vie est plus belle. En l’occurence, un must du genre.

Philippe Capelle: Beau Mot Plage, Isolee.
Un classique et gros tube tech-house sorti (jadis) en 2000, plein de légèreté et de bonnes ondes. Enjoy!

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.