Lundi 12 octobre, Fadela Amara, secrétaire d’État chargée de la Politique de la ville, était reçue au Refuge, l’association qui propose « un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d’homophobie ». Le Refuge dispose de 12 places en maisons-relais mais déclare être confronté « à plus de 300 demandes d’admission par an ».

Dans une vidéo mise en ligne par l’association (voir ci-dessus), Fadela Amara exprime son soutien au projet et souhaite qu’il se développe sur tout le territoire national. Elle attend de Nicolas Noguier, le président du Refuge, un plan de développement sur trois ans, afin d’y apporter son soutien financier. D’autre part, elle déclare vouloir interpeller d’autres membres du gouvernement sur ce sujet: Nadine Morano, secrétaire d’État chargée de la Famille et de la Solidarité, Martin Hirsch, haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté et haut commissaire à la Jeunesse, ainsi que Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.