Brahim Naït-Balk est l’auteur d’Un Homo dans la cité (Calmann-Lévy), sous-titré « La descente aux enfers puis la libération d’un homosexuel de culture maghrébine ». Franck Chaumont, lui, publie Homo-ghetto (Le Cherche Midi), un livre d’enquête et de témoignages sur des gays et des lesbiennes qui vivent dans les cités, que l’auteur appelle « les clandestins de la République ».

Les deux hommes se connaissent, nous avions envie de les réunir à nouveau pour qu’ils confrontent leurs points de vue. Homophobie, poids de la religion et des traditions, rôle des associations, etc.: ils parlent tous les deux de la difficulté d’être homosexuel dans nos banlieues.

L’interview:
httpv://www.youtube.com/watch?v=gXKxnPLhcwI
Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.