L’escalade de violences homophobes dont Rome a été le théâtre à la fin de l’été avait généré une mobilisation sans précédent de la communauté LGBT italienne (lire nos articles ici et ). La protestation a été si forte que Gianni Alemanno, ex-fasciste et maire de la ville depuis 2008, a fini par rallier le mouvement en participant à une manifestation contre toutes les discriminations ayant rassemblé plus de 10000 personnes à Rome le 25 septembre dernier.

Aujourd’hui samedi, le mouvement devrait atteindre son apogée avec une manifestation unitaire d’envergure nationale prévue à Rome et qui aura pour mot d’orde l’Égalité (Uguali, égaux en français, est le nom qui a été donné au rassemblement). Elle réunira toutes les associations et collectifs LGBT et au-delà avec notamment la participation d’Amnesty International. Selon les organisateurs joints ce matin par téléphone, il y aura un nombre record de participant-e-s venant de plus de 20 villes dans des dizaines de cars affrétés spécialement pour l’occasion.

DES PERSONNALITÉS
Le rassemblement est prévu aujourd’hui à 15h30 piazza della Republica et plusieurs personnalités, dont l’actrice Maria Grazia Cucinotta, marraine de l’événement, l’ex-parlementaire trans’ Vladimir Luxuria, la journaliste Delia Vaccarello en maitresse de cérémonie et Fabianna Tozzi présidente de l’association Trans Genere et porte-parole du mouvement, se succèderont sur la scène pour s’adresser à la foule avant le début de la marche qui traversera le centre-ville en passant par via Cavour et les Forums Impériaux avant de s’achever piazza della Madonna di Loreto tout près du monument national à Vittorio Emmanuele II (premier roi à avoir unifié l’Italie).

Les revendications tournent autour de trois axes: l’égalité des droits, la lutte contre les discriminations et enfin la santé et le bien-être des personnes LGBT (le manifeste est à lire ici en italien).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.