Sensibiliser les plus jeunes aux LGBTphobies, c’est une lutte que le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire (composé des syndicats FCPE, Ferc-CGT, Sgen-CFDT, FSU, UNSA Éducation, UNEF, UNL et FIDL) est venu remettre à l’ordre du jour au ministère de l’Éducation Nationale. Dans un communiqué publié ce matin, le Collectif  fait état de sa rencontre avec le cabinet du ministre Luc Chatel hier « pour s’assurer de la volonté de poursuivre les engagements pris par le ministre précédent, considérer son approche des thématiques LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans), et effectuer un point sur les intentions du nouveau cabinet. »

Patrick Allal (Conseiller social, enseignement privé, laïcité) et Jean-Marc Parisot (Conseiller technique vie associative, violence et santé scolaire), qui ont reçu la délégation du Collectif, ont réaffirmé « qu’un groupe de travail (tant attendu) se mettrait en place dès ce mois d’octobre ». Le Collectif regrette néanmoins « que le cabinet du ministère ait encore quelques réticences, malgré les engagements du ministre précédent, à aborder les questions d’orientation sexuelle et de genre dans le cadre de l’éducation à la sexualité à l’école et au collège ». Il affirme qu’une telle séparation entre « l’éducation à la santé et l’éducation à la citoyenneté constitue une hiérarchisation et une approche ségrégative difficilement acceptable, choquante et contre-productive. »

RIEN QUE DES MOTS?
Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire attend maintenant une « réelle concrétisation et mise en œuvre des chantiers ouverts par le précédent gouvernement ». Cette rencontre est un premier pas, avant un rendez-vous avec le ministre lui-même prévu pour la fin de cette année.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.