Rio de Janeiro accueillera les Jeux olympiques et paralympiques de 2016. Le Comité international olympique en a décidé ainsi hier, vendredi 2 octobre, à Copenhague. Rio a été préférée à Madrid, Tokyo et Chicago et c’est la première fois que l’Amérique du Sud accueillera les Jeux. Le Brésil, qui organise déjà la Coupe du monde de football en 2014, a le vent en poupe.

Samba, carnaval, Copacabana, au-delà des clichés assez joliment mis en scène dans le clip officiel (ci-dessous), l’élection confirme l’émergence et le dynamisme économique d’une nation qui va devoir faire face au double défi de l’organisation du Mondial dans tout le pays et des Jeux à Rio où 10% de la population vit dans les favelas, une ville où les infrastructures sont vieillissantes.

httpv://www.youtube.com/watch?v=Z00jjc-WtZI

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Vous avez raté la cérémonie de l’enveloppe? Remarquez les détails: beaucoup plus grosse que celles des Oscars, des grammys ou des Césars, estampillée 5 anneaux:

httpv://www.youtube.com/watch?v=67CEvQvlPuU

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Le Brésil, terre de sport? Vous connaissez plein de sportifs brésiliens sans le savoir. Allez, fermez les yeux, vous avez dix secondes pour en trouver trois.

1, 2, 3, 4, 5 (on ferme les yeux), 6, 7, 8, 9 10.

Felipe Massa, Gustavo Kuerten, Pelé, Ronaldo, Kaka, Ayrton Senna. Pas mal. Mais le Brésil est plus multisport que cela: les athlètes brésiliens excellent aussi en voile, en athlétisme, en volley… Le pays est revenu avec 15 médailles des Jeux olympiques de Pékin 2008. Parmi ceux qui ont brillé en Chine, Cesar Cielo qui a offert sa première médaille d’or en natation au pays. Regardez la vidéo de sa victoire sur le 50 mètres nage libre, ci-dessous: c’est sympa aussi de voir une course commentée d’ailleurs. Vous allez voir, quand Cesar gagne, le commentateur est aussi extraordinaire que s’il saluait un but, et là ce n’est pas un cliché…

httpv://www.youtube.com/watch?v=Jy3s8zSGhCI

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

D’autre part, le Brésil est en train de s’imposer comme une grande nation de volley, sur parquet ou sur le sable: les épreuves de beach-volley auront lieu à Copacabana. En attendant, un petit souvenir d’Athènes, en 2004:

httpv://www.youtube.com/watch?v=RejrqQ2xkvs

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Enfin, pour une visite virtuelle de toutes les installations, c’est par ici que ça se passe:

httpv://www.youtube.com/watch?v=SrcYBHIt-Vs

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Rio choisie, le suspense de 2016 n’est pas totalement levé. Dans une semaine, le CIO va annoncer les deux nouveaux sports admis dans l’olympisme (qui remplaceront le softball et le baseball). Le golf et le rugby à sept tiennent la corde. Le golf et le rugby (à 15) étaient déjà présents aux Jeux en 1900 et 1904 pour le premier, 1900, 1908, 1920, 1924 pour le deuxième. Pour eux, cette désignation serait une reconnaissance importante, adoubés comme disciplines mondiales même s’ils sont déjà plutôt bien représentés ou fameux avec des cadors comme Tiger Woods en golf, ou des compétitions aussi prestigieuses que la Coupe du monde de rugby, le Tournoi des Six Nations ou les Tri-Nations.