Médecins Sans Frontières a appelé mardi les neuf plus grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux à mettre leurs brevets en commun pour une lutte plus active contre le VIH. L’association humanitaire appuie l’initiative lancée par UNITAID d’une vaste campagne d’achat de médicaments, pour permettre l’accès des séropositifs des pays en développement à des médicaments essentiels.

Le principe d’une « communauté de brevets » a été soumis pour favoriser l’innovation grâce au partage des connaissances. Ce mécanisme permettrait l’accès d’autres fabricants aux médicaments, afin de les produire ou de les développer à moindre coût. Les compagnies détentrices de ces brevets percevraient alors une juste rétribution sous forme de royalties.


UN MOMENT CRUCIAL

Et l’impact pourrait être considérable. Ce « pool » pourrait accélérer la mise sur le marché de versions génériques récentes et moins coûteuses, comme le précise Michelle Childs, directrice de la Campagne d’accès aux médicaments essentiels à MSF (CAME). Les laboratoires sont sensibilisés à la question de la recherche contre le VIH « mais doivent aller plus loin » souligne-t-elle. » De nombreux patients soignés dans nos programmes ont développé des résistances au traitement »
Dans le cadre de cette campagne, UNITAID diffusera durant les mois d’octobre et novembre des spots TV présentant ses actions sur les principales chaînes nationales. Des affiches des résultats atteints seront, elles, exposées dans les aéroports parisiens.


ENSEMBLE POUR GUÉRIR

Alors que seulement 10% des enfants vivant avec le VIH/sida ont aujourd’hui accès aux traitements, trois sur quatre de ces enfants sont soignés grâce au soutien d’UNITAID. Lancé en 2006, l’opération est financée grâce à une taxe minime sur les billets d’avion appliquée dans une douzaine de pays et par des contributions gouvernementales.
Pour signez la pétition de MSF, cliquez ici.

Pour mieux comprendre la dure réalité des brevets, regardez la vidéo ci-dessous.

httpv://www.youtube.com/watch?v=LfBRlx_ozQs

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.