Jeudi 1er octobre:

  • « Un son vivifiant, tonique, généreux et autrement bon »: Ne vous fiez pas au nom peu glamour de la soirée et courez profiter du live de Gachette of the mastiff, formation hybride pour musique pop bâtarde avec du beat et des riffs. De la bombe chez les Ginettes!
  • Chéries-Chéris/Wrestler: Film projeté dans la série « En attendant Chéries-Chéris » au Nouveau Latina, une histoire d’amour entre deux berlinois du temps du mur.

Vendredi 2 octobre:

  • « Ahmet is my family », performance de Kaptainbear: Kaptainbear rend un hommage à Ahmet Yildiz,  jeune homo turque victime d’un horrible crime d’honneur. L’idole des bears propose au public présent d’allumer des bougies à 21 heures précises et l’action se produira en simultané dans 12 autres villes à travers le monde.
  • Diiscothèque: Bien que Diis Paradiis, la belle DJette blondinette, soit venue du nord, aucun risque d’hypothermie sur un dancefloor quand elle est aux platines, ses playlists sont toujours chaudes comme la braise.
  • Dansez-vous français?: La soirée bruxelloise spécialiste de pop francophone se met à la numérologie et explore les pouvoirs phénoménaux du chiffre 2 avec des travaux pratiques sur la piste de danse.
  • Effeuillage d’automne: Une soirée strip-tease? Au Tango? Oui oui. Olé olé.
  • Queer party by Foly Girls & Night Birds: Quand les deux collectifs de pédés et gouines les plus fêtards de Marseille se rencontrent, ça fait forcément boom!

Samedi 3 octobre:

  • Helen’s tits présente Sir Alice & Dorothée Smith: Les personnages androgynes photographiés par Dorothée Smith se baladent à travers les univers sonores sans limites de Sir Alice le temps d’une nuit qui sera très blanche à Metz.
  • La  Nuit Blanche à Paris: La 8e édition de la Nuit Blanche parisienne promet de bien belles choses à découvrir en déambulant dans la ville. Des Buttes Chaumont au quartier Latin en passant par le Marais.
  • La Nuit blanche et rose: Le collectif Jerk off s’invite au Rosa Bonheur pour une nuit riche en contrastes: Something A La Mode en live et une bonne douzaine de Djs.
  • Subtil réptile: Après Crocodile, Taupe in Hambourg, Butcherie Chevaline, et maintenant Subtil réptile, on finit par connaitre la formule plus tellement secrète du croco crew: electro, fun et faune.
  • Cunt Punt: Les Pomponettes, le collectif queer derrière la Paye ta chatte et la Concha libre, lance enfin sa nuit club avec un plateau en or massif: Andromakers, Jane Bang, Team Gina et Black Cracker avec des images de Tom de Pékin et Kael T Block, entre autres. « The worst vagina pain in your life! », comme elles disent…
  • Flash Cocotte: La soirée chaleur et folie invite Lifelike, Spencer Product et le Grand Bizarre et propose d' »overdoser la beauté » avec des stands coiffure/make-up/manucure. Qui sera la plus belle?
  • So Pink: La Loco lance une nouvelle soirée « gay power » en partenariat avec Gaydar.fr et PinkTV. Côté musique, Cleo et Manue G.

Dimanche 4 octobre:

  • Retrospective Pierre & Gilles à Berlin: L’expo qui retrace la carrière du couple d’artistes français s’achève ce dimanche à Berlin. Dépêchez-vous si vous êtes dans les parages!
  • Bisoutage 2.0: Caélif, l’inter asso LGBT des Grandes Écoles fait son tea-dance. Bisous à volonté!
  • Coverboy: Les studios Bel Ami exhiberont quatre de leurs modèles les plus hot sur la scène du Néo Club pour ce tout nouveau tea-dance Coverboy sur les DJ-sets housy de Mister Mola et Aurel Devil.
  • Rainbow power, jungle queen: La soirée gay niçoise se surpasse d’une édition à l’autre.  House à fond, gogos à gogo, drag-queens sauvages, échassiers et cracheurs de feu (attention aux perruques!).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.