Michael Douglas dans la peau de Liberace. C’est le réalisateur Steven Soderbergh (Sexe, mensonges et vidéo, Erin Brockovich, Traffic) qui l’a révélé à nos confrères du Parisien, en marge du Festival de Deauville.

Né en 1919, Wladziu Valentino Liberace, plus connu sous le nom de Liberace, était un chanteur et pianiste ultra-kitsch, qui vivait dans un luxe incroyable, collectionnait les pianos, se produisait à Las Vegas et qui fut pendant des décennies l’icône de millions d’Américaines. Sa mort en 1987, des suites du sida, avait jeté un froid dans son fan-club puisque beaucoup apprirent lors de son décès que le chanteur était gay. Lui-même ne le révéla que dans les derniers instants de sa vie. Pourtant, la vidéo ci-dessus se passe de commentaires.

MATT DAMON DANS LE RÔLE DE L’AMANT
« Nous avons fait des essais, et j’avoue que Michael m’a totalement stupéfait », a déclaré Steven Soderbergh, qui n’a pas annoncé quand aurait lieu le tournage du biopic sur la star des housewives. Dans le rôle d’un de ses amants les plus célèbres, Scott Thornson (que l’on voit dans la vidéo en chauffeur de la Rolls Royce du chanteur), c’est Matt Damon qui a les faveurs du réalisateur.

Dans une interview à Variety la semaine dernière, un proche de Michael Douglas expliquait que l’acteur voit dans ce rôle la possibilité d’obtenir un Oscar. C’est en interprétant Harvey Milk, le hérault de la cause gay dans le film éponyme de Gus Van Sant que Sean Penn a décroché la précieuse statuette en février dernier (lire nos articles consacrés à Harvey Milk). Après avoir été invisibles, grotesques ou carrément effrayants, les homos porteraient-ils chance à Hollywood?

Si vous ne pouvez pas lire la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.