L’été on se gave de blockbusters hollywoodiens mais niveau musique, c’est le désert total. Alors on se réjouit d’être au mois de septembre s’il vous plaît. Yagg vous propose pour commencer une petite sélection musiques électroniques. Au programme: de la disco, du stupre et du dancefloor foutraque…

LE PLUS ATTENDU: VITALIC, « FLASHMOB ».
Le Dijonnais nous fait danser depuis cinq ans avec son électro martiale et couillue. Il revient enfin avec un nouvel album qui va encore une fois vous retourner. Vitalic passe de la disco « poilue » à de la disco carrément sunshine, voire même pop. En témoigne son premier single Your Disco Song qui en a surpris plus d’un (voir ci-dessous). Il n’en demeure pas moins un artiste exigeant, fascinant. Quand le vernis coloré de ses nouvelles bombes craque, le dancefloor saigne… et on aime ça!
À écouter en priorité: See The Sea, Poison Lips, Flashmob et One By One.
Sortie le 28 septembre.
httpv://www.youtube.com/watch?v=y1slDpfHhJk
Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

LE PLUS VERSAILLAIS: AIR, « LOVE 2 ».
Air ne nous avait guère excité depuis leur deuxième et brillant album 10 000 Hz Legend, en 2001. Ce Love 2 renoue avec les ambiances suaves et tordues. Au premier abord, tout est mignon comme l’espiègle single Sing Sang Sung mais ensuite ça dérape souvent. Les guitares crissent sur Do The Joy. Eat My Beat sonne comme la B.O. d’un porno 70’s tourné avec des robots. C’est toujours la grande classe, surtout les morceaux instrumentaux, mais il y a comme un arrière goût de stupre et de névrose qui n’est pas sans nous réjouir. Air, le retour?
À écouter en priorité: Do The Joy, Eat My Beat, African Velvet.
Sortie le 6 octobre.
httpv://www.youtube.com/watch?v=a84UWK50C-w
Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

LE PLUS « GUILTY PLEASURE »: SIMIAN MOBILE DISCO, « TEMPORARY PLEASURE ».
Connu pour son We Are Your Friends avec Justice, le duo Simian Mobile Disco avait enchaîné avec un album techno ravageur. Temporary Pleasure condense toute leur vision de la pop, du hip-hop, du funk, en passant par la house avec un casting hallucinant (Yeasayer, Hot Chip, Super Furry Animals, Jamie Liddel). En bonus, Beth Ditto sur l’énorme Cruel Intentions. Beth s’impose sans problème comme la Gloria Gaynor du XXIe siècle. Cheasy à mort mais impossible d’y résister.
À écouter en priorité: tous les morceaux, c’est le consensus dancefloor de la rentrée.
Déjà dans les bacs.
httpv://www.youtube.com/watch?v=Ylu0ybj7DIg
Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

LE PLUS DISCO MENTAL: GUSGUS, « 24/7 ».
Le combo islandais est réapparu sur nos radars avec leur bluffant Forever, il y a deux ans. Si vous ne l’avez pas, jetez-vous sur cet album absolument génial, mélange de disco queer au possible (diva en prime) et de techno des plus classes. La suite c’est 24/7, signé chez Kompakt, le label allemand numéro un d’électro minimale. Le son est plus exigeant mais c’est tellement bon qu’on en prendrait aussi bien à 5 heures du mat’ dans un club bien moite qu’au fond de son lit avec son ou sa chérie (ou les deux, of course). L’antidote à la minimale chiante quoi…
À écouter en priorité: Thin Ice, Take Me Baby avec Jimi Tenor, et Add This Song.
Sortie le 14 septembre.
httpv://www.youtube.com/watch?v=kgOL1CyHseY
Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Nicolas Nieto

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.