François Bayrou était l’invité de France Inter ce mardi matin. Répondant à une question d’un auditeur sur le sujet de l’égalité des droits pour les couples homosexuels, le président du MoDem a déclaré qu’il était « pour », mais qu’il n’était pas pour « le mot mariage ». Et d’ajouter: « Beaucoup de gens sont attachés à cette idée que le mot mariage représente l’union d’un homme et d’une femme et cela mérite aussi du respect. »

Concernant l’adoption, après avoir rappelé la réalité des familles homoparentales (« 300000, dit-on »), pesant ses mots comme s’il s’agissait d’un scoop, il a réitéré son souhait de voir l’adoption simple autorisée pour les homos. Une adoption qui n’entraîne pas de lien de filiation, contrairement à l’adoption plénière. Des positions qui ne sont pas nouvelles – François Bayrou les avait déjà exprimées lors de la dernière campagne présidentielle notamment – mais on pourra aisément remarquer que le leader centriste ne semble vraiment pas à l’aise sur ces questions.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.