Dans son édition du 26 août dernier, Le Canard enchaîné publiait une brève annonçant que « Ils [Les Verts] sont en passe de débaucher des dirigeants d’Act Up […] ». Émoi des militants de l’association et réponse quasi-immédiate du bureau d’Act Up-Paris à la rédaction du Canard. « Ni les Verts, ni aucun autre parti n’ont fait une telle proposition aux représentant-e-s élu-e-s d’Act Up-Paris ». La lettre précise cependant qu’une « militante de l’association », qui n’est pas nommée (il s’agit d’Emmanuelle Cosse, ancienne présidente d’Act Up-Paris), a rejoint Europe Écologie, mais qu’elle « n’exerce plus de mandat au sein de l’association depuis octobre 2001 ».

L’association de lutte contre le sida dit regretter que les nombreux dossiers sur lesquels elle se bat (coupure des financements dans le monde, réforme hospitalière, nullité des campagnes de prévention) ne provoquent pas le même intérêt qu’un « bruit de couloir déformé » du côté de la rédaction de l’hebdo satirique du mercredi.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.