Voyons voir si vous suivez un peu, du fond de votre transat ou à votre bureau. Cette semaine, Terrains de Jeux vous propose un quizz en dix actes. Interdit de se jeter sur internet. Cinq minutes, chrono, pas plus, allez, zou.

Questions
1/ Avec elle, la conception de l’érotisme diffus a changé. Elle a renvoyé l’homme de l’Atlantide au rang de têtard et il faut désormais ajouter sa composition chimique aux lignes de résultats. Qui est-ce?

2/ Festival de théâtre ou de photographie, que nenni! C’est la surprise de ce début de championnat de France de Ligue 2. De qui s’agit-il?

3/ Il est beau, il a une barbe, il est l’une des attractions du début de la saison de Ligue 1. Il met le feu au terrain avec ses passes décisives. Même s’il n’est pas retenu pour jouer contre Auxerre, ce soir, en raison d’une douleur aux adducteurs. Allez, vous ne connaissez que lui, désormais. Bon, on vous aide: ses initiales sont LL.

4/ Quelles disciplines ont des chances de devenir sports olympiques en 2016?

5/ Championne du monde du 800 mètres et au centre d’une controverse. Qui est-elle?

6/ Au Grand Prix d’Europe, à Valence, ce week-end, qui occupe le baquet de la Ferrari vacant après le grave accident de Felipe Massa?

7/ Deux ans sans elle et son petit monde l’a accueillie avec chaleur. Elle n’a rien perdu de son sourire et de sa patate sur le terrain. Qui est-elle?

8/ Fistball, Korfball ou sauveteurs en compétition. Où les trouve-t-on? (attention, je vous vois venir).

9/ Qui est en tête du championnat de France de Ligue 1 après deux journées?

10/ Qui est championne du monde de saut à la perche?

Réponses
1/ La combinaison de natation qui permet un meilleur aquadynamisme et une meilleure flottaison. Grâce à des vêtements de différentes matières, dont le polyuréthane, des nageurs ont amélioré de nombreux records du monde. La combinaison intégrale a été bannie par la Fédération internationale de natation à partir du 1er janvier 2010. Presque un retour au slip de bain. On dit merci ou pas, c’est selon sa conception de l’érotisme.

2/ L’AC Arles-Avignon. Tout juste promu en Ligue 2, le club est deuxième de la Ligue 2 après trois journées et devance des équipes de poids comme Nantes, Strasbourg ou Metz.

3/ Lisandro Lopez (lire Terrains de Jeux du 8 août). Ce type fait les beaux premiers jours de l’Olympique Lyonnais. Un vrai soleil, un beau joueur. Bon rétablissement. Il y a une deuxième raison de s’intéresser à l’OL cette année: pour le bonheur de retrouver Bafétimbi Gomis à son meilleur niveau. L’attaquant, ancien Stéphanois, avait connu une saison en demi-teinte en 2008-2009 Sur le terrain, l’entente entre les deux hommes fait plaisir à voir comme lors du match aller du tour qualificatif de la Ligue des champions contre Anderlecht le 19 août (5-1, un but de Lopez, doublé de Gomis).

4/ Le golf et le rugby à sept ont été proposés comme sports olympiques officiels pour les Jeux de 2016 par le comité exécutif du Comité international olympique (CIO) qui a examiné sept candidatures (baseball, softball, karaté, squash, roller). Les deux « élus » seront connus le 9 octobre, lors de l’assemblée générale du CIO, une semaine après le choix de la ville-hôte pour ces Jeux.

5/ Caster Semenya. Elle est sud-africaine, elle a 18 ans. Aux championnats du monde d’athlétisme, à Berlin, elle a réalisé la meilleure performance de la saison. Mais voilà, la jeune fille est “suspectée” (déjà le mot fait peur) d’être hermaphrodite et des examens sont en cours pour établir si elle est une femme. L’affaire a pris une tournure nationale en Afrique du Sud. Au-delà de la controverse, l’histoire a donné lieu à d’étonnants commentaires dans une partie de la presse (« physique de déménageur », « grosse voix »…). Ces phrases, certes entendues dans une mer d’articles beaucoup plus nuancés, témoignent de la façon dont le monde du sport appréhende souvent la question du genre: par une bonne séparation filles-garçons et gare à qui passe la barrière. Le vocabulaire sportif en est plein: une fille qui joue fort est “un mec”, “échanges virils” en cas d’échauffourées, ou encore le traditionnel “c’était pas un match de gonzesse”.
Enfin, il y a au centre de cette histoire une personne, soudainement mis sous une lumière bien crue: la championne du monde a d’ailleurs été exemptée de la traditionnelle conférence de presse des vainqueurs afin de lui éviter la pression médiatique. On rappelle que Caster Semenya a 18 ans.

6/ Eh non, pas Michael Schumacher… Le septuple champion du monde s’est révélé un peu court physiquement: douleurs à la nuque, séquelles d’un accident de moto (lire Terrains de Jeux du 1er août). C’est Luca Badoer, pilote essayiste de la marque depuis onze ans. Forza!

7/ Kim Clijsters. À 26 ans, plus de deux ans après avoir annoncé sa retraite et être devenue maman, la joueuse belge, ancienne première mondiale, fait des étincelles: en deux tournois, elle a battu deux joueuses classés dans le top 10 (lire Terrains de Jeux du 15 août). Quart de finaliste à Cincinnati, elle a perdu de justesse contre la Serbe Jelena Jankovic au deuxième tour à Toronto. Cela devrait être sympathique aux Internationaux des États-Unis qui commencent le 31 août, à New York, et pour lesquels elle a reçu une invitation.

8/ Aux World Games qui ont eu lieu en juillet et reviendront dans quatre ans. Ces Jeux sont réservés à des sports non-olympiques (lire Terrains de jeux du 18 juillet).

9/ Nancy. Mais Bordeaux, le champion de France, avec Yohann Gourcuff, est deuxième. Lyon, avec Bafétimbi et Lisandro? Huitième.

10/ La Polonaise Anna Rogowska. Et Elena Isinbayeva, grande favorite? La championne du monde en titre, championne olympique et détentrice du record du monde (5,05 mètres) a connu une sacrée désillusion en ratant ses trois sauts (lire Terrains de Jeux du 15 août).

Résultats
Dix bonnes réponses: Champion-ne du mooooonde! Fan, amateur ou puits de science, je dis bravo.

7 à 9 bonnes réponses: Une jolie médaille d’argent pend à votre cou. Rendez-vous au prochain quizz, à la fin de l’automne, par exemple.

5 à 6 bonnes réponses: Vous êtes dans les temps, ce n’est déjà pas si mal, le camion-balai est encore loin.

2 à 4 bonnes réponses: Quand vous êtes à la gym, sur le tapis roulant, demandez que l’on zappe sur une chaîne de sport. Cela change des clips, vous verrez.

Aucune bonne réponse: Mais ne soyez pas si binaire! Il y a plein de raisons de s’intéresser aux sports: le top 14, les Internationaux des États-Unis avec le retour de Maria Sharapova et je ne vous raconte pas l’hiver qui arrive, avec les Jeux olympiques de Vancouver. Je vous fais peur? Désolée. Mais c’est gentil d’avoir participé.