Kathy Griffin tient l’un des shows les plus drôles de la télé-réalité américaine, My Life on the D-List (qu’on pourrait traduire par Ma vie de sous-célébrité).

Elle vient de se payer un joli coup de pub en apparaissant à la cérémonie des Teen Choice Awards, au bras de Levi Johnston, 19 ans, connu pour avoir été le gendre de Sarah Palin, l’ancienne candidate à la vice-présidence américaine. Pendant la campagne, la presse avait révélé que la fille de Sarah Palin était enceinte, alors qu’elle était encore mineure. Pour contrer le scandale, le père de l’enfant, Levi Johnston, avait alors été propulsé sur le devant de la scène et présenté comme un futur père modèle. Depuis, Levi et Bristol se sont séparés. Et l’ex essaie d’entretenir son quart d’heure de célébrité.

Kathy Griffin lui en fournit donc une occasion en or. Et prolonge leur coup de pub commun dans l’émission de Larry King sur CNN, en prenant au passage la place du présentateur. Allusions sexuelles à profusion de Kathy, sourires intimidés de Levi, discussions autour de Miley Cyrus, de Britney Spears, d’Ellen DeGeneres (Levi ne sait pas qui c’est)  ou de la famille de Sarah Palin: la séquence vaut son pesant de cacahuètes.

Levi Johnson peut remercier Kathy Griffin. Grâce à elle, il vient de rejoindre officiellement la « D-List ». Prochaine étape, « Je suis une célébrité, sortez-moi de là »?