Yagg rend hommage à Michael Jackson à sa façon, avec une playlist spéciale. Chaque membre de l’équipe a choisi un morceau. Commentaires ci-dessous. Et vous? Quel est votre titre préféré de M.J.?

1. Géraldine de Margerie: I Can’t Help It.
Magnifique morceau sur le non moins sublime album Off the Wall, porté par l’élégante composition de Stevie Wonder et repris plus tard par Mary J. Blige. Un chef d’œuvre tout en sensibilité. Grosse tristesse, moi aussi « I can’t help it ».

2. Judith Silberfeld: Black or White.
Michael Jackson fait partie de ces artistes qui, bien que je n’aie jamais acheté d’album, ont toujours été dans ma vie. Je reconnais la plupart des tubes aux premières notes de l’intro (et pour moi, c’est rare). J’aime plein de ses chansons sans être capable d’expliquer pourquoi. Black or White, c’est d’abord pour le clip…

3. Christophe Martet: Can You Feel It?
La première fois que j’ai entendu ce titre, c’était dans une cassette vidéo d’aérobic présenté par… Jane Fonda. Je l’ai ensuite utilisé en bande-son d’un reportage sur l’aérobic. Je le réécoute avec plaisir car j’y retrouve toute l’énergie de M.J.

4. Maxime Donzel: Ben.
J’ai réellement découvert Michael et les Jackson 5 via… Pearl Jam, bizarrement, puisque dans l’un de leurs morceaux, il y avait cette phrase: « Ben, the two of us need luck no more ». Quand j’ai trouvé l’origine, j’ai commencé à aimer Michael, que j’avais jusqu’alors bêtement rangé en catégorie « soupe populaire ».

5. Alexandre Lanoue: Give In To Me.
J’ai eu du mal à choisir parmi son répertoire, mais je crois que ce morceau restera mon préféré de M.J. Puissant, mélancolique, avec ce qu’il faut de guitares saturées.

6. Philippe Capelle: Liberian Girl.
Un autre des innombrables tubes d’un Michael déjà au top de sa carrière qui m’a toujours touché. Smooth and soulful

7. Yannick Barbe: P.Y.T. (Pretty Young Thing).
J’adore la production de ce titre (comme celle de tout l’album Thriller d’ailleurs), c’est rond, c’est funky, ça me donne la banane. Et c’est totalement indémodable.

8. Nizar Triki: One Day In Your Life.
Tiré de Forever, Michael, son quatrième album solo (il avait seulement 17 ans), le dernier signé chez Motown. Une de ses plus belles ballades. Peut-être la plus belle. Ma préférée. C’est la première chanson que j’ai eu envie d’écouter dès que j’ai appris la triste nouvelle. Michael Forever, indeed!

9. Xavier Héraud: I’ll Be There (période Jackson 5).
Pour le son Motown et parce que dégager une telle soul à cet âge-là est véritablement peu banal. C’est sublime mais on en a presque mal pour lui.