Dans son interview à Yagg le 13 mai dernier, Rama Yade avait annoncé que le gouvernement prendrait des initiatives en direction de la communauté homosexuelle au moment de la Gay Pride. C’est chose faite du côté de Roselyne Bachelot-Narquin et du ministère de la Santé, qui en partenariat avec l’Inpes, est à l’origine des cinq courts métrages contre l’homophobie que diffuse Canal + à partir de ce soir, à la veille de la Marche des fiertés.

Yagg a assisté le 19 mai dernier à la présentation officielle des films (voir la vidéo ci-dessus), dans un auditorium du ministère de la Santé archi-comble. Laurent Weil de Canal + et Rodolphe Belmer, le directeur général de la chaîne cryptée ont rappelé l’engagement de cette dernière dans la lutte contre les discriminations. La réalisatrice Céline Sciamma pour Pauline, Pascal-Alex Vincent pour En colo (lire aussi notre précédent article), Sébastien Gabriel pour Omar et Xavier Gens et Marius Vale pour Les Incroyables Aventures de Fusion Man, se sont succédés à la tribune pour présenter leurs courts métrages respectifs.

Thanh Le Luong, la directrice de l’Inpes a rappelé que c’est un concours auprès des jeunes qui a permis de sélectionner les films parmi 905 scénarios reçus. André Téchiné avait présidé en février dernier le jury qui avait sélectionné, non sans mal, quatre scénarios, tout en accordant une mention spéciale au scénario de Pauline, seul film présentant des personnages de lesbiennes.

Très à son aise devant un public très majoritairement gay et lesbien, Roselyne Bachelot-Narquin a rappelé au passage son implication de longue date dans la lutte contre l’homophobie. Il ne s’est trouvé personne pour la démentir.

Les courts métrages seront diffusés sur Canal+, le 26 juin à 22h15, et le 27 juin à 22h20, notamment. Ils seront bientôt visibles sur le site dédié à l’opération et seront également projetés dans le réseau des cinémas Utopia.