La création mondiale d’un opéra est un événement suffisamment rare pour qu’on en souligne la naissance. Ainsi, le Théâtre du Châtelet achève sa saison par une création mondiale mise en scène et en image par le talentueux vidéaste Pierrick Sorin, et chorégraphiée par Kamel Ouali.

Gérard Pesson, le compositeur de cette Pastorale, opéra en 42 scènes d’après L’Astrée d’Honoré d’Urfé (lire la critique ici) a accordé un long entretien à Yagg – et nous sommes partis à la découverte de ce compositeur « contemporain », qui se révèle en une passionnante interview.

Deux parties (voir ci-dessous) qui dévoilent tout à la fois l’esthétique du musicien, son rapport au monde et à la musique, au public, à la « réalité du métier », et nous laisse entrevoir la finesse et l’intelligence de l’artiste – et sa profonde humanité.

Christophe Mirambeau

1ère partie:

Gérard Pesson, compositeur de « Pastorale » sur Yagg 1/2
envoyé par yaggvideo.

2e partie:

Gérard Pesson, compositeur de « Pastorale », sur Yagg 2/2
envoyé par yaggvideo.

La générale de Pastorale filmée par Yagg:

Pastorale au Chatelet, extraits
envoyé par yaggvideo.