C’est à la Région Ile-de-France, dont le président, Jean-Paul Huchon, a rappelé qu’elle était le premier partenaire financier de Solidays, que Luc Barruet, le président de Solidarité Sida, est venu présenter les nouveautés 2009, la programmation musicale, et les objectifs financiers de l’événement.

À la tribune, ils sont six hommes venus présenter la onzième édition du populaire festival Solidays, qui se déroule à Paris du 26 au 28 juin prochain. À croire que le sida est une affaire d’hommes, quand plus d’une personne atteinte sur deux est une femme et que les militantes ne manquent pas pour incarner ce combat.

Solidays est le deuxième festival français par la fréquentation (un million de spectateurs l’an dernier), il permet aussi de financer des actions de soutien aux malades, en France, mais aussi en Afrique et dans d’autres parties du monde. Pendant trois jours, une programmation musicale exceptionnelle, avec 80 concerts, attend les festivaliers (NTM, Ayo, Bénabar, Keziah Jones, et des dizaines d’autres artistes) qui pourront aussi s’informer sur le sida et assister à de très nombreux débats.

Plus d’infos sur www.solidays.com