1999. Après plus de 10 ans en Italie, Shahrzad revient dans sa famille en Iran. L’histoire du Jardin de Shahrzad, publié il y a peu par KTM éditions, tourne bien sûr beaucoup autour d’elle, de son amour d’enfance, des rapports avec sa famille, mais c’est aussi l’occasion de découvrir l’Iran à l’aube des années 2000. Les paroles se croisent, se mêlent, entre récit classique et discussions sur les forums. Comment vivre son homosexualité dans un pays où le moindre geste, la moindre parole peut mener en prison? Ce qui explique, d’ailleurs, que les auteures de l’ouvrage – trois lesbiennes et une trans’ – aient préféré se cacher derrière un pseudo, Vida, composé de leurs initiales.

Et pourtant, Le Jardin de Shahrzad n’est pas du tout un livre sombre, comme l’explique Isabelle Le Coz, l’éditrice française:

Nous avons d’autre part profité de cette rencontre pour faire un point sur l’édition lesbienne en France, et sur KTM en particulier. Selon Isabelle Le Coz, qui présente également les nouveautés (Le Choix de la reine d’Axelle Mallet, une nouvelle traduction de Karin Kallmaker, la suite de Taille unique de Cécile Dumas) et une rééedition (Once upon a poulette de Cy Jung), le marché du livre n’est pas au mieux, et il n’y a donc pas de raison que ce soit plus simple pour les maisons d’édition LGBT. Néanmoins, cette année se présente mieux pour KTM que la précédente: