Eh oui, la série française P.J. touche à sa fin. Saviez-vous qu’elle existait depuis 1997? Fichtre, parfois on passe à côté de ces trucs… Pour les deux derniers épisodes, diffusés ce soir à partir de 20h40, sur France 2, les scénaristes ont fait réapparaître l’ex-petite amie de la commissaire Saboureau. Et l’amour va renaître de ses cendres…

Dans un tout autre genre, Arte propose à 0h50 dans le cadre de son cycle Cinéma trash (après Hustler White la semaine dernière), What a Flash! (1972), de Jean-Michel Barjol. Une sorte de Loft Story sous acide avant l’heure, un happening filmé où 200 personnes (acteurs, musiciens, acrobates, peintres…) enfermées pendant trois jours donnent libre cours à leurs délires. Embarqués dans cette aventure bordélique qui fleure bon les années 70, Bernadette Lafont, Jean-Claude Dreyfus, Tonie Marshall, Diane Kurys, Jean-Claude Dauphin ou encore Jean-Pierre Coffe. Dans l’extrait ci-dessous, on voit même ce dernier se plaindre que ce genre de réunion est « sinistre » parce qu’il n’y a « ni lesbiennes, ni homosexuels, ni drogués ». Ah bon?


What a Flash !
envoyé par imineo