Hier, lundi 25 mai, Xavier Darcos a reçu, ensemble, l’Inter-LGBT, le Collectif Éducation contre les LGBT-phobies en milieu scolaire (FCPE, FERC-CGT, FIDL, FSU, SGEN-CFDT, UNEF, UNL et UNSA Éducation) et Sida Info Service (Ligne Azur), rendez-vous qui leur a laissé « un sentiment plutôt positif », selon un communiqué commun.

« C’est la première fois que nos structures sont reçues officiellement à un si haut niveau au ministère de l’Éducation nationale, par un ministre qui déjà l’an dernier affichait une volonté forte d’impliquer ses services dans la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle », précise le communiqué. L’entretien portait sur la formation des personnels à la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie – réunies sous le vocable LGBT-phobies –, ainsi que sur « les outils à mettre en œuvre à destination des personnels et des élèves, l’affichage du dispositif Ligne Azur en collège et le traitement des questions d’identité de genre par le système scolaire ».

Les organisations reçues au ministère soulignent en particulier que le ministre « s’est engagé à la mise en place dans les prochains jours d’un groupe de travail à la Direction générale des enseignements scolaires (DGESCO) », pour étudier, avec les structures de l’Inter-LGBT, du Collectif Éducation contre les LGBT-phobies en milieu scolaire et de la Ligne Azur, « la meilleure approche à adopter » sur les questions d’identité de genre.

À la veille de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le Collectif Éducation contre les LGBT-phobies en milieu scolaire demandait au ministère d' »enfin intégrer les questions d’identité de genre à sa réflexion, comme il commence à le faire pour l’homophobie dans les circulaires de rentrée de 2008 et de 2009″. Il semble avoir été entendu, mais les organisations restent vigilantes: « Il reste maintenant à concrétiser ces nouvelles annonces », concluent-elles.