Nouvelle playlist Yagg. Huit collaborateurs et collaboratrices de Yagg, huit morceaux. Retrouvez ci-dessous les commentaires qui accompagnent le player Jiwa.

Bénédicte Mathieu: Beds are burning, Midnight Oil. En août 2000, à la cérémonie de clôture des JO de Sydney, le groupe australien Midnight Oil interprète Beds are burning, où il demande justice pour les Aborigènes. Le pays a officiellement demandé pardon à la communauté aborigène en février 2008.

Xavier Héraud: Touch me in the morning, Diana Ross. Je cherchais Touch Me, de la comédie musicale Spring Awakening. Et je suis tombé sur l’une de mes chansons préférées de Miss Ross.

Maxime Donzel: Eisbär, Grauzone (ou le contraire j’ai pas compris). J’ai entendu ça à la Flash Cocotte de Bruxelles ce week-end et j’ai trouvé ça top. J’ai harcelé Pipi De Frèche toute la soirée pour savoir ce que c’était (« mais siiii tu sais!!! le truc qui fait dibi-dip dibi-dip »).

Judith Silberfeld: Bring me some water, Melissa Etheridge (live). Après la guimauve de l’Eurovision, un peu de rock qui frappe…

Christophe Martet: Soave sia il vento, W.A. Mozart. Que le vent soit clément pour toutes celles et tous ceux qui luttent pour les droits des LGBT ici et dans le monde.

Yannick Barbe: Guinea Pig, Ben Watt. La moitié de Everything But The Girl, qui est aussi un génie de la deep house. Idéal pour commencer la semaine en douceur.

Philippe Capelle: Do what you want, Codex & Flexor. Gros gros morceau issu de Killermachine, leur album sorti sur Kitty-yo… Because German electro rules!!

Nizar Triki: Paris is burning (Alex Gopher Remix), Ladyhawke. La chanson que j’ai eu le plus de plaisir à jouer samedi soir à Bruxelles!