La manifestation aura duré à peine cinq minutes. « La plus courte marche de ma vie », a commenté Peter Tatchell – parole d’expert.

L’activiste anglais, qui relate les faits sur son compte Twitter, a été arrêté ce matin à Moscou, avec une vingtaine d’autres militants LGBT, dont Nikolaï Alexeïev, fondateur de GayRussia.ru et organisateur de la marche. Selon l’AFP, « une quinzaine de manifestants ont crié « L’homophobie est une honte pour la Russie! » et « Droits égaux pour tous », lors de leur rassemblement non autorisé, avant d’être emmenés par la police anti-émeute », puis « une demi-douzaine ont été interpellés un peu plus tard, alors qu’ils cherchaient à parler avec des journalistes ».

Dans un communiqué publié sur la page Facebook de Peter Tatchell, Nikolaï Alexeïev appelle à boycotter l’Eurovision:

« J’appelle tous les artistes qui doivent se produire ce soir à l’Eurovision à boycotter l’événement et à faire passer le message que la répression d’État des droits humains en Russie n’est pas acceptable ».

Le militant russe poursuit: « Le gouvernement russe utilise l’Eurovision comme un gala destiné à montrer au monde combien le pays a progressé depuis le début des années 90. Mais ce à quoi nous avons assisté cet après-midi dans les rues de Moscou montre le peu de chemin parcouru par la Russie lorsqu’il s’agit de soutenir les droits humains fondamentaux. »

Des représentants de plusieurs ambassades, dont la France, ont été témoins de l’arrestation des militants. On attend désormais leur réaction.