Invité ce matin du Grand Direct de la TV de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, Bruno Berberes, chef de la délégation française pour l’Eurovision, a affirmé que les journalistes et les fans avaient l’intention de défiler en tête de la gay pride de Moscou afin d’affirmer leur soutien aux militants LGBT.

« Il n’y a aucun mot d’ordre mais je pense que tout ça va se faire spontanément, a-t-il expliqué. L’Eurovision, c’est un énorme Barnum, il y a 3000 journalistes, et il n’y a pas que 3000 journalistes, il y a aussi énormément de fans européens qui viennent, qui sont à peu près à 90% homos, ce qui fait de l’Eurovision dans chaque pays la première Euro-gay pride. C’est ce que je disais aux médias russes, qui n’étaient pas très contents d’ailleurs: non seulement vous avez une gay pride russe cette année mais vous avez en plus une Euro-gay pride depuis 10 jours mais vous ne vous en êtes pas rendu compte. Tous les journalistes, surtout les journalistes et les fans internationaux ont décidé de se mettre en début de défilé, avec leurs badges d’accréditation, en prenant le risque de se faire taper dessus au cas où. »

À écouter sur le site d’Europe 1 (à partir de la 41e minute).