Reconnaissance de la Journée contre l’homophobie en mai 2008, déclaration à l’Onu demandant la dépénalisation de l’homosexualité en décembre dernier, congrès avec des ONG homosexuelles internationales ce vendredi 15 mai, Rama Yade a fait du combat pour les droits LGBT dans le monde une des priorités de son action de secrétaire d’État aux Droits de l’Homme.

Dans la première partie de l’interview qu’elle a accordée à Yagg (voir ci-dessus), elle explique ce qui l’a amenée à organiser un congrès sur le thème de l’homosexualité. Une initiative qu’elle partage avec le soutien des Pays-Bas et de la Norvège et qui devrait être l’occasion de faire un premier bilan de la Déclaration relative aux Droits de l’Homme et à l’orientation sexuelle et l’identité de genre, présentée à l’initiative de la France et des Pays-Bas à l’Assemblée générale des Nations unies le 18 décembre dernier et signée à ce jour par 67 États (lire notre article et le compte-rendu de Philippe Colomb). Le congrès réunira également de nombreuses ONG, qui pourront profiter de cette tribune pour faire connaître leurs revendications.

Demain, retrouvez la suite de l’entretien avec Rama Yade, au cours duquel elle répond à nos questions sur l’égalité des droits en France et la Gay Pride, sur Christian Vanneste ou encore sur l’Eurovision à Moscou.