Des visuels choc: la tombe d’un jeune gay, une jeune lesbienne insultée en classe. Des slogans sans appel: « L’homophobie tue », « L’homophobie exclut ». Pour sa première campagne nationale, le Collectif Contre l’Homophobie (CCH) frappe fort (voir les affiches en grand format ci-dessous).

« Il s’agit de toucher aussi bien les milieux urbains et ruraux, en mobilisant les collectivités territoriales qui souhaitent participer à la diffusion de cette campagne. Ainsi, la région Languedoc-Roussillon, Montpellier Agglomération, la ville de Montpellier et le Conseil général de l’Hérault ont répondu présents, et ont donné un soutien financier », explique le Collectif, basé à Montpellier, et qui a fêté ses 10 ans fin 2008. Le dispositif compte 15000 affiches et 50000 Cart’Com. À quand une campagne sur le même sujet aussi percutante à l’initiative des pouvoirs publics?