En matière de lutte contre l'homophobie dans le football, la France est une nouvelle fois en train de prouver qu'elle est à la traîne. À l'heure où la fédération britannique de football, la Football Association (FA), lance une recherche sur le sujet, les associations françaises Paris Foot Gay (PFG), SOS homophobie et Inter-LGBT publient un communiqué enjoignant la Ligue de Football Professionnel (LFP) à "prendre enfin de réelles sanctions dissuasives".

"Dimanche 26 avril, lors du match Lille-Olympique de Marseille, Laurent Spinosi [photo, à gauche], entraîneur des gardiens de l’OM, traite Laurent Duhamel [photo, à droite], arbitre de la rencontre, de "pédé" et d'"enculé", explique le communiqué. Après le texto homophobe de Laurent Nicollin et la banderole des supporters lyonnais à l’encontre de Pape Diouf, cela commence à faire beaucoup, voire beaucoup trop." Les associations demandent donc à l'OM "de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de M. Spinosi", ainsi qu'à la LFP, signataire de la Charte contre l'homophobie (comme le PSG, seul club de Ligue 1 à l'avoir signée), de tenir les engagements que la Charte implique.

Elles s'adressent également directement à Pape Diouf, président de l'Olympique de Marseille et rappelle qu'il s'est engagé "lors d’un colloque national sur le racisme dans le football le 9 février dernier, à savoir signer la charte contre l'homophobie et participer à la Journée nationale d'action contre l'homophobie dans le football le 17 mai prochain".

Judith Silberfeld

Sur le même sujet:

Foot et homophobie: Pape Diouf, le président de l'Olympique de Marseille, porte plainte pour "injures publiques"

Ailleurs sur la toile:

Football Association begins research on homophobia in sport (Pink News)

Foot: le texto de Laurent Nicollin contre "les PD de Nîmois" (LibéMarseille)