Montreuil, la ville dont Dominique Voynet est maire, reconnaît la déportation pour motif d’homosexualité. Et à l’occasion de la journée nationale de la déportation, dimanche 26 avril, les associations LGBT, dont le Mémorial de la Déportation Homosexuelle, l’Inter-LGBT et la Coordination Lesbienne en France, seront invitées à déposer à Montreuil une gerbe à la mémoire des déporté-e-s pour homosexualité de France et d’Europe.

Pour Yagg, le conseiller municipal Gilles Robel explique dans la vidéo ci-dessus la démarche de la ville de Montreuil.

Sur le même sujet:

Journée nationale de la déportation: Les cérémonies à la mémoire des déportés homosexuels se mutiplient