Jakob Yelfouf, un gay de 29 ans, raconte pour Yagg l’agression homophobe, physique et verbale, dont lui et deux de ses amis ont été les victimes, le lundi 20 avril, un peu avant minuit, devant la mairie du IIIe arrondissement de Paris. Une affaire qui a suscité beaucoup de réactions, dont celle du maire de Paris, Bertrand Delanoë.

Les trois gays, qui ont été agressés par une bande d’une quinzaine de jeunes hommes, ont porté plainte au commissariat de l’arrondissement.

Le Centre LGBT Paris IdF, qui a reçu les victimes hier, s’est ému dans un communiqué de cette violente agression. « Le Centre LGBT Paris IdF, implanté dans le IIIe arrondissement, se félicite des bonnes relations entretenues avec la mairie et le commissariat du IIIe, écrit sa présidente Christine Le Doaré. Cependant, ce n’est pas le premier témoignage d’agression à caractère homophobe dont il a connaissance, souvent le fait de bandes formées de jeunes très violents. Le Marais, dans le IVe, a également été récemment le lieu d’agressions d’homosexuels. »

Bertrand Delanoë, le maire de Paris, a exprimé dans un communiqué son « indignation » et sa « vive préoccupation ». Et d’ajouter: « Paris restera vigilante, pour défendre et promouvoir, contre toutes les menaces, ses valeurs de tolérance et le respect de chaque identité dans notre vie collective. » Plusieurs élus locaux dont Christophe Girard, adjoint au maire de Paris, et la députée de Paris Martine Billard (Verts) ont également manifesté leur soutien aux trois victimes.

Celles-ci ont par ailleurs été reçues ce mercredi après-midi par Pierre Aidenbaum, le maire du IIIe arrondissement. Dans un communiqué, Pierre Aidenbaum fait aussi part de son indignation: « Je ne peux que condamner cet acte gratuit d’une grande violence qui bafoue les principes mêmes de notre société, en portant atteinte à la liberté et au respect de la personne humaine. » Dans notre vidéo, Jakob Yelfouf rapporte que le maire du IIIe arrondissement souhaite engager des actions de dialogue entre jeunes et associations. Christine Le Doaré, du Centre LGBT Paris IdF, nous a confirmé qu’une réunion entre responsables associatifs LGBT et éducateurs du quartier était prévue avant la fin de cette semaine.