Lundi 6 avril

  • Au Québec, Yves Bolduc, le ministre de la Santé, a
    annoncé que les couples de même sexe seraient admissibles au
    remboursement des traitements de fertilité, et donc de l'assistance
    médicale à la procréation. Sur cyberpresse.ca [fr].
  • Rupert Everett n'aime pas les homos qui font des enfants et veut vivre hors-la-loi. Et il trouve que le rédacteur en chef – hétéro – de Vanity Fair baise très bien, malgré sa coupe de cheveux de bouffon. Sur The Daily Beast [en].

Mardi 7 avril

  • En Russie, Nikolay Bayev et Irina Fet, deux des organisateurs de la gay pride de Moscou, ont été reconnus coupables d'avoir présenté l'homosexualité sous un jour favorable. Sur Interfax [en].
  • Aux Pays-Bas, les militaires ont désormais le droit de défiler en uniforme à la gay pride. Sur NIS [en] et Reformatorisch Dagblad [nl].
  • Yagg n'est pas très ragot mais parfois un ragot est une info: il semblerait que cette fois, Lindsay Lohan et Sam Ronson
    se soient vraiment séparées. Contrairement à son habitude, LiLo ne met
    pas les pendules à l'heure sur son blog, ceci dit. Pourquoi c'est une
    info? Parce que des couples homos – gays ou lesbiens – connus, vous en
    connaissez des masses, vous? Sur E! Online [en].

Mercredi 8 avril

  • Le New York Times analyse les effets possibles sur le reste du pays des victoires des partisans de l'ouverture du mariage aux couples homos dans l'Iowa et le Vermont. Sur NYTimes.com [en].
  • Dans son premier entretien à un magazine gay, en l'occurrence Attitude (qui fête ses 15 ans), Tony Blair
    estime que le Vatican devrait revoir ses positions sur l'homosexualité,
    positions qu'il juge en décalage avec la plupart des catholiques.
    L'ancien Premier ministre britannique s'est converti au catholicisme en
    2007, après avoir quitté le 10 Downing Street. Sur Times Online et attitude [en].

Jeudi 9 avril

  • Les exécutions en masse annoncées en Irak ont-elles débuté? Les condamnés sont-ils tous homosexuels? Les différentes ONG ont du mal à recouper les faits. Sur Pink News [en].

Vendredi 10 avril

  • Le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme
    (BIDDH) de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a publié mi-mars un guide pratique destiné à aider les États membres de l'OSCE à combattre les crimes de haine.
    "Les crimes motivés par l'intolérance envers certains groupes de la
    société sont décrits comme des crimes de haine. De tels crimes peuvent
    potentiellement diviser les sociétés, et créer des cycles de violence
    et de représailles", prévient le BIDDH dès la préface. Sur le site de l'OSCE [en].

Judith Silberfeld