Alors qu'en France les chansons misogynes d'OrelSan déchaînent les passions, cette campagne de l'association britannique Women's Aid tombe à pic pour rappeler la réalité des violences conjugales.

Keira Knightley y joue son propre rôle. Rentrant chez elle après une journée de tournage, elle y trouve son boyfriend qui lui reproche la "réalité" de ses rapports avec son partenaire. "C'est mon travail", répond-elle, avant de se prendre un torchon dans la figure. Le spectateur comprend alors qu'il s'agit à nouveau d'un tournage, mais lorsque la caméra s'éloigne, il n'y a personne pour dire "Coupez!". Âmes sensibles s'abstenir, Women's Aid fait de la pub à l'anglaise, et donc très réaliste.

Le clip, diffusé depuis le 2 avril dans les salles de cinéma et à la télévision, se termine par un appel à don et une statistique terrifiante: en moyenne, deux femmes sont tuées toutes les semaines par leur conjoint ou leur ex. En France, les chiffres sont similaires.

Judith Silberfeld