Contrairement à ce qu'écrivent certains, les Français ne sont pas les seuls à avoir été choqués par les propos du pape sur le préservatif. Ainsi en Belgique, les députés examinaient hier, jeudi 26 mars, une proposition de résolution condamnant les déclarations papales et demandant le rappel temporaire de l'ambassadeur belge auprès du Vatican.

"Rappeler un ambassadeur n'est pas une crise diplomatique", a souligné le député PS André Flahaut sur Bel RTL (vidéo ci-dessous). "Je crois que ça vaut la peine. La Belgique a été souvent à la pointe pour montrer sa désapprobation (…), pour montrer que symboliquement nous sommes en désaccord profond, et peut-être que d'autres pays devraient faire la même chose."

La Belgique n'a pas pris position officiellement mais de nombreux membres du gouvernement, dont le Premier ministre chrétien-démocrate Herman Van Rompuy, se sont exprimés contre les propos de Benoît XVI.

En France, l'évêque d'Orléans, Mgr André Fort, pousse encore plus loin la logique antipréservatif, estimant que la capote laisse passer le virus du sida, "tous les scientifiques le savent". "C'est un discours qu'on entend depuis longtemps mais qui ne s'appuie sur aucun raisonnement scientifique valable", rétorque docteur Philippe Arsac, du Réseau sida du Loiret. Quant à Jean-François Delfraissy, directeur de l'ANRS, il qualifie les déclarations de l'évêque de "contre-vérité importante". À écouter sur le site de France Info.

C'est dans ce contexte que les associations LGBT et de lutte contre le sida lyonnaises organisent une "folle messe" ce dimanche, sur le parvis de la Basilique de Fourvière, à 10h30, avec pour mot d'ordre "La capote c'est la vie, l'Église l'interdit".

[mise à jour 27/03/09 à 15h30] Dans un communiqué envoyé au Parisien, Mgr Fort "admet avoir commis l'erreur de parler de questions posées dans des études antérieures, sur la perméabilité du préservatif. Il prend acte des déclarations expertes des spécialistes, qui eux, attribuent ces échecs à d'autres causes".

Judith Silberfeld

Dessin La p'tite Blan

Sur le même sujet:

Des experts de la lutte contre le sida écrivent une lettre ouverte au pape dans "Le Monde"

Un zap d'Act Up-Paris à Notre-Dame perturbé par des manifestants propape