Yagg vous en parlait hier, l'Ardhis (Association pour la Reconnaissance des Droits des personnes Homosexuelles et transsexuelles à l’Immigration et au Séjour) avait alerté l'opinion à propos du cas de Moustafa, un gay marocain arrivé régulièrement en France en 2003. Vendredi dernier, Moustafa avait été interpelé et placé au Centre de rétention du Mesnil-Amelot. Une procédure d'éloignement lui avait été notifiée et le juge des Libertés avait statué pour son maintien en rétention.

Hier soir, bonne nouvelle, l'Ardhis a annoncé dans un communiqué que "le tribunal administratif de Melun a annulé la mesure d'éloignement,
considérant qu'elle aurait porté atteinte au droit à la vie en famille de Mohammed [le compagnon français de Moustafa, qui avait déposé un recours contre cette mesure d'éloignement].
Nous nous réjouissons profondément de cette annulation qui a permis à Moustafa de retrouver Mohammed et tous ses amis, qui étaient là nombreux pour le soutenir, poursuit l'association.
Nous allons maintenant l'accompagner pour qu'il puisse se voir régulariser prochainement."

Yannick Barbe