L'histoire est racontée par l'Ardhis (Association pour la Reconnaissance des Droits des personnes Homosexuelles et transsexuelles à l’Immigration et au Séjour). Moustafa vit en France depuis janvier 2003. Arrivé régulièrement en France, il vit de sa passion, la cuisine et la pâtisserie, avec son compagnon français, Mohammed.

Selon les informations qui nous ont été fournies par l'Arhdis, qui lance aujourd'hui cet appel, Moustafa a été interpelé vendredi 20 février; il a été placé au Centre de rétention du Mesnil-Amelot. Une procédure d'éloignement lui a été notifié et le juge des Libertés a statué pour son maintien en rétention.

C'est aujourd'hui, à 13h30, que le tribunal administratif de Melun va statuer sur le recours que Mohammed a intenté contre cette procédure d'éloignement. Cette étape est très importante selon l'Ardhis, puisque "le juge "évaluera" la réalité des liens qui les unissent, "évaluera" la réalité de son intégration à la France et de son "potentiel professionnel". Il évaluera aussi le risque qu'il encoure pour son intégrité s'il devait être ramené au Maroc."

L'Ardhis appelle toutes celles et ceux qui le peuvent à se mobiliser et à être présents à l'audience, à 13h30, au Tribunal administratif de Melun, 43, rue du Général-de-Gaulle.

Christophe Martet