Pour le site Defamer, la la 81ème cérémonie des Oscars qui s'est tenue hier soir à Los Angeles sont les "Gayest Oscars ever" ("les Oscars les plus gays de l'histoire").

Très gays en effet ces Oscars, grâce à la présentation du toujours impeccable Hugh Jackman, qui s'est lancé dans une extravagante série de numéros de comédie musicale (dont l'un avec Beyoncé). Très gays surtout grâce au film Harvey Milk (titre français), de Gus Van Sant, qui s'est vu récompenser deux fois (pour 8 nominations). Le film sera sur les écrans français le 4 mars.

Le premier a avoir reçu sa statuette est le scénariste du film, Dustin Lance Black (vidéo ci-dessus). Dans son court discours de remerciements, le jeune homme de 33 ans a rappelé qu'il avait découvert l'histoire d'Harvey Milk à 13 ans, après le déménagement de ses parents en Californie: "L'histoire d'Harvey Milk m'a donné l'espoir qu'un jour, je pourrai vivre ma vie en étant ouvertement moi-même et peut-être un jour, je pourrais même tomber amoureux et me marier". Il s'est ensuite adressé aux jeunes gays et aux jeunes lesbiennes: "Vous êtes des êtres beaux, de grande valeur. Peu importe ce qu'on peut vous dire, Dieu vous aime réellement. Et bientôt, je vous promets vous aurez les mêmes droits que les autres, à un niveau fédéral, dans ce grand pays qui est le nôtre".

Sean Penn repart de son côté avec la fameuse statuette du meilleur acteur (vidéo ci-dessus). Sous le regard ému de Dustin Lance Black et de Gus Van Sant, il également revenu sur la Proposition 8: "Je pense qu'il est temps pour ceux qui ont voté en faveur de l'interdiction du mariage gay de réfléchir à leur grande honte et à la honte qu'il y aura dans les yeux de leurs petits-enfants s'ils continuent sur cette voie. Nous avons besoin de l'égalité des droits pour tout le monde."

De cette cérémonie, on retiendra aussi les huit Oscars pour Slumdog Millionnaire, l'Oscar posthume du meilleur second rôle masculin décerné à Heath Ledger pour son rôle du Joker dans The Dark Knight, et l'émouvant discours de Kate Winslet, sacrée meilleure actrice pour son rôle dans The Reader

Xavier Héraud