Après le second refus d'agrément à l'adoption que lui a opposé le Conseil général du Jura (comme le révélait Yagg le 2 février dernier), Emmanuelle B. demande à présent à Nadine Morano de se saisir du sujet.

"Nous souhaiterions qu'à l'occasion de cette affaire tout à fait déplorable, et dont nous sommes victimes, vous puissiez rappeler que la loi française interdit qu'une personne célibataire homosexuelle se voit refuser un agrément en vue d'adopter en raison de son homosexualité que ce soit de façon directe ou indirecte", écrivent Emmanuelle B. et sa compagne Laurence R. dans une lettre que la rédaction de Yagg s'est procurée.

Les deux femmes s'adressent à la secrétaire d'État à la Famille en raison "des prises de position que [celle-ci a ] indiquées publiquement concernant l'adoption", précisent-elles.

Judith Silberfeld