Des enfants d’homos, du cinéma gay, des acteurs sexy… C’est la semaine télé vue par Yagg!


SAMEDI 14 FÉVRIER

À 15h50, les fans de rugby seront devant France 2 pour un France/Écosse qui s’annonce rude, dans le cadre du Tournoi des Six Nations.

À partir de 22h35, sur Arte, une deuxième partie de soirée largement consacrée à l’édition 2009 de la Berlinale qui s’achève ce week-end. Retransmission de la cérémonie de clôture avec la divine Tilda Swinton qui dévoilera le palmarès du jury qu’elle a présidé pendant cette quinzaine du cinéma international. Puis, place aux Teddy Awards qui récompensent le meilleur du cinéma LGBT, toujours au Festival du film de Berlin.

France 3 propose à 23 heures un très beau film de Laurent Cantet, Vers le sud (2005). Le tourisme sexuel en Haïti, vu du côté des femmes. Le cinéaste analyse subtilement les rapports de pouvoir entre les jeunes blacks et leurs clientes, mais livre aussi un portrait fort émouvant de ces femmes qui racontent leur plaisir sexuel et leurs fantasmes face caméra. Charlotte Rampling est impériale, comme d’hab. Extrait:

Plus d’infos sur ce film

Il est aussi question de sexe tarifé sur TF1, à 0h50, avec un épisode de New York Unité spéciale intitulé Hommes à louer. Tout est dit.

DIMANCHE 15 FÉVRIER
Une soirée entière avec la belle Keira Knightley sur France 2, nos copines lesbiennes vont être ravies. À 20h35, on la retrouve dans Orgueil et préjugés (2005), de Joe Wright (en VF), d’après Jane Austen. Puis, à 22h50, dans le très agité Domino (2005), de Tony Scott (en VF). D’après l’histoire vraie de Domino Harvey, fille de stars, toxico, ex-mannequin devenue chasseuse de primes, mais la grande broyeuse à biographie d’Hollywood a oublié qu’elle était aussi lesbienne. C’est pas bien ça. Bande-annonce:

Plus d’infos sur ce film

C’est sur le tournage de ce film qu’ils se sont rencontrés… et on connaît la suite. Elizabeth Taylor et Richard Burton dans le peplum bigger than life de Joseph L. Mankiewicz, Cléopâtre (1963). Deux cent trente-cinq minutes flamboyantes, c’est toujours mieux que la nouvelle comédie musicale de Kamel Ouali. À 20h35, sur NRJ 12. Extrait avec la Liz dans son bain:

L’écrivain Fernando Vallejo revient à Medellin, en Colombie, où il a grandi, et découvre une ville en proie à la violence et l’amour auprès d’un jeune caïd. C’est La Vierge des tueurs (2000), de Barbet Schroeder (en VM), une tragédie pleine de bruit et de fureur. À 20h45, sur Cinécinéma Club. Extrait:

Plus d’infos sur ce film

LUNDI 16 FÉVRIER
Judith vous en parlait vendredi dernier dans sa revue de web: Grégori Baquet (Grande école) est en femme dans son nouveau rôle. L’histoire d’un frère qui prend l’apparence de sa sœur pour ne pas chagriner leur mère qui sort du coma. Ils fument quoi à TF1? Ça s’appelle Ma sœur est moi, c’est à 20h45, et la bande-annonce fait un peu peur:

Vous voulez voir un nanar, un vrai de vrai, bien pourri, et même qu’on a honte en le regardant? Jetez-vous sur Flesh Gordon (1974), de Michael Benveniste et Howard Ziehm, ou les aventures érotiques du héros Flash Gordon bien connu. C’est au-delà du carton pâte, les dialogues sont un sommet de vide intersidéral, il y a un Robin des Bois complètement folle, et on hésite constamment entre fous rires et consternation. À 23h45, sur Sci Fi. Bande-annonce de l’époque:

MARDI 17 FÉVRIER
La télé commence à s’intéresser de plus en plus fréquemment à une réalité encore taboue à bien des égards en France: l’homoparentalité. Dans Parents comme ci, enfants comme ça (photo en début d’article), le réalisateur Jean-Pascal Hattu donne la parole à quatre enfants élevés dans des familles homoparentales. Pour briser les idées reçues. À 20h35, sur France 5. Bande-annonce:


À 20h45,
sur TCM, le chef d’œuvre de Billy Wilder, Boulevard du crépuscule (1950), en VM. Hollywood monde cruel et miroir aux alouettes. Une star déchue du muet interprétée par la démentielle Gloria Swanson. La voici dans la scène finale, lançant l’une des répliques cultes du film, que Christophe Martet de Yagg nous assène au moins une fois par mois:

MERCREDI 18 FÉVRIER
C’est le jour des enfants, assumons totalement notre côté midinette. Oui, il nous arrive de regarder avec plaisir la série Un, dos, tres, rediffusée actuellement sur W9, tous les jours à 17 heures. Il est vrai qu’on aime ce Fame espagnol surtout pour l’un de ses acteurs principaux, le guapito Miguel Angel Muñoz, qui ne rate jamais une occasion de se dévêtir pour un oui ou pour un non. Comme par exemple dans l’extrait qui suit (voilà pourquoi toutes nos copines sont dingues de l’Espagne):

JEUDI 19 FÉVRIER
Encore un autre chouchou à croquer! Il s’agit de Wilmer Valderrama qui présente Yo Momma!, un show américain où des quartiers s’affrontent lors de joutes verbales à coups de phrases commençant par « Ta mère… ». Le résultat est souvent drôle, mais on regarde surtout pour ce petit coquin de Wilmer, qu’on avait déjà repéré dans That ’70s Show et qui est prévu au casting de l’adaptation ciné de CHiPS, la série culte des années 70, dans le rôle de l’un des deux motards en tenue moulante. On adore! À 16h15 sur MTV et à 21h40 sur MTV Base. Extrait:

VENDREDI 20 FÉVRIER
L’histoire de la famille Gucci, quelle saga! Des assassinats, des coups bas, des mariages et des divorces à la pelle, c’est Dynasty. La Dynastie Gucci, justement, à 20h40, sur Odyssée, tente de tout raconter en 45 minutes, depuis la première boutique, à Florence, en 1921.

Pendant deux semaines, les journalistes Patricia Tourancheau et Franck Guérin ont infiltré un commissariat parisien pour voir de plus près cette politique du rendement instaurée par Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur et dont on se souvient qu’il avait déclaré que les policiers n’étaient pas là pour faire du social. Cannabis, prostitution, sans-papiers: la politique du chiffre dresse les effets pervers de cette obsession de la productivité qui remplit encore un peu plus les prisons déjà surchargées, et après? De l’anti-TF1, à 22h25, sur Canal+.

Yannick Barbe