Les lectrices du Cosmopolitan anglais ont bien de la chance. Dans le numéro de mars, le rugbyman Danny Care – dont le surnom est « Care Bear », c’est pas mignon? – pose dans le plus simple appareil. Ce n’est pas en avant-première le prochain calendrier des Dieux du Stade, mais la suite de la campagne d’information anglaise Everyman pour la prévention des cancers de la prostate et des testicules. Et pourquoi dans Cosmo? Mais pour que les filles disent à leur chouchou d’aller se faire dépister, pardi!

Yannick Barbe