Depuis hier se tient à Paris, au Palais des Congrès, le 16e Salon des Entrepreneurs. En ces temps de crise, la création d’entreprises apparaît à de nombreux chômeurs comme une façon de retrouver un emploi, et le fameux statut d’auto-entrepreneur, qui vient d’entrer en vigueur, renforce ce sentiment. Mais au premier coup d’œil, on pourrait croire que tous les entrepreneurs sont des hommes. Heureusement, La Barbe veille. Dix membres du groupe féministe, toutes affublées de barbes, ont interrompu la séance d’ouverture du Salon des Entrepreneurs hier matin, pour y déployer une banderole et tenir un discours de félicitations à Xavier Kergall, directeur général et fondateur du Salon des Entrepreneurs, « pour avoir su si bien éviter de confier les rênes des nombreuses sessions du salon à des femmes ». Et ce, devant les yeux médusés d’Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme et des services.

Comme à son habitude, le groupe a filmé son intervention (vidéo ci-dessus). L’ironie, arme fatale des militant-e-s? Avec La Barbe, on peut y croire!

Judith Silberfeld