De plus en plus de pays dans le monde se dotent d'une législation spécifique pour criminaliser la transmission sexuelle du VIH. En France, ce n'est pas le cas. Cependant, plusieurs procès ont eu lieu et des séropositifs ont été parfois condamnés à de lourdes peines. Le 1er décembre dernier, Act Up-Paris manifestait derrière le mot d'ordre "Sida: prévenir, ne pas punir" (photo). L'association a décidé d'organiser une Assemblée générale pour débattre de cette question qu'elle qualifie de "hautement polémique".

Pour Act Up-Paris, "le but de cette AG est d'ouvrir le débat, en menant une réflexion avec le milieu associatif sida et LGBT, mais également avec des magistrats, des juristes, des responsables politiques, des médecins, des journalistes, etc."

Cette réunion, qui se tient le jeudi 5 février à l'École des Beaux Arts (amphithéâtre des Loges), est ouverte à tous. Plus d'infos sur le site d'Act Up-Paris.

Christophe Martet

Photo © Act Up-Paris, 2008