Loi contre l'homophobie, accès aux traitements… Le président mexicain Felipe Calderón Hinojosa (extrait ici) avait prononcé un discours très engagé lors de l'ouverture de la conférence mondiale sur le sida, à Mexico, le 3 août dernier.

Loin des mots creux, celui-ci avait notamment rappelé que le Mexique
venait de voter une loi contre l'homophobie, que les sommes consacrées
au sida allaient être augmentées et que, dès maintenant, le pays
permettrait à tous les malades d'accéder gratuitement aux médicaments
antirétroviraux et que pour cela, les autorités de santé pourraient
passer outre les brevets et les médicaments de marque.

Dans le cadre de sa semaine spéciale autour de la Journée mondiale contre le sida du 1er décembre, Yagg vous propose
l'interview vidéo de deux activistes mexicains qui militent sans
relâche pour faire entendre la voix des séropositifs et des populations
les plus touchées, notamment les gays.

Christophe Martet